English     

Commission des sépultures de guerre du Commonwealth

Cimetière rural de St-George (Nouveau-Brunswick)

 

Quoi de neuf

« Leur Nom Vit Pour Les Générations »
Inscription sur les Pierres du Souvenir
 

POUVEZ-VOUS NOUS AIDER À LOCALISER CES SÉPULTURES?

Vous trouverez ci-dessous une liste de morts de guerre de la Première Guerre mondiale dont les sépultures n'ont pu être localisées en dépit d'efforts considérables. L'information limitée qui est connue à leur sujet est incluse. Nous serions très reconnaissants de toute aide permettant de situer leur lieu de sépulture.

Les renseignements personnels proviennent principalement de dossiers relatifs au service militaire qui sont accessibles au public par l'entremise de Bibliothèque et Archives Canada.

Les lieux de sépulture potentiels ont été établis en fonction de l'endroit où vivait le plus proche parent, de notes figurant dans les dossiers relatifs au service ou du lieu du décès.

Veuillez composer le 613-992-3224 ou veuillez envoyer un courriel à johanne.neville@cwgc.org si vous avez trouver le lieu de sépulture d'un de nos mort de guerre ci-dessous.

DONNÉES PERSONNELLES

LIEU DE SÉPULTURE POSSIBLE

BLACK, David - Sapeur – Numéro matricule 2014793 – Décédé le 28 septembre 1918. Né en Écosse en 1886. Avant de s'enrôler dans l'Armée canadienne le 9 septembre 1918, il vivait à Philadelphie, en Pennsylvanie. Son plus proche parent était sa sœur, Mlle Bella BLACK, résidant au 2709, 17e rue Sud, à Philadelphie. Il était de confession presbytérienne. Il a servi au sein du Génie royal canadien. Il est décédé à l'hôpital militaire à Saint-Jean, au Québec.

Philadelphia, PA

OU

Saint-Jean (Qc)

BRISTOW/BRISTO, Gordon – Soldat – Numéro matricule 640017 – Décédé le 14 octobre 1916. Né à Brousville, en Ontario, il vivait à Cardinal, en Ontario, lorsqu'il est décédé. Il était célibataire et de confession méthodiste. Son plus proche parent était son père Henry Bristo(w). Sa mère était Electa (Lettie?) Ann (née) Bellinger. L'information contenue sur une carte de décès militaire indique que sa mère vivait à l'adresse RR no 4 à Spencerville. Il est décédé au camp Barriefield à Kingston, en Ontario. Il servait alors au sein du 156e Bataillon. Son certificat de décès indique qu'il est inhumé dans le canton d'Edwardsburgh et que son nom de famille est BRISTO (probablement une erreur typographique).

Spencerville (Ont.)

OU

Cardinal (Ont.)

OU

Canton d'Edwardsburgh (Ont.)

FLETCHER, Frederick John Henry – Signaleur – Numéro matricule 61248 – Décédé le 18 mai 1915. Son plus proche parent était sont père, qui résidait au 48, avenue Gordon, à Verdun (Montréal), au Québec, et sa mère Mary, qui résidait au 194, avenue Gordon, à Verdun. Il a servi au sein du 2e Régiment de l'Artillerie canadienne avant de servir dans la Réserve de volontaires de la Marine royale du Canada. Il s'est noyé lorsque le NCSM Christine a sombré après être entré en collision avec un autre navire près de Québec (Qc).

Son corps pourrait ne pas avoir été récupéré. S'il a été récupéré, il pourrait être inhumé à Montréal (Verdun), au Québec

KAYNE, George Erskine – Sergent – Numéro matricule 457993 – Décédé le 7 (ou le 8) janvier 1921. Né à Forfarshire, en Écosse, il s'est enrôlé dans l'Armée canadienne en juillet 1915. Son plus proche parent était son père, George KAYNE, qui résidait au 8 Blackcroft, à Dundee, en Écosse. Il était de confession presbytérienne. Avant de s'enrôler dans l'Armée canadienne, il a servi pendant cinq ans dans les forces militaires de Trinidad. Lorsqu'il était dans l'Armée canadienne, il a servi outre-mer dans les rangs du 60e Bataillon. Il a été libéré le 12 décembre 1918 à Montréal, au Québec. Les documents attestant sa libération indiquent qu'il avait l'intention de s'établir à Welbeck Lodge, à Kingston, en Jamaïque. On précise dans son dossier qu'il est décédé à Kingston, en Jamaïque, dans un foyer de soins situé au 116 rue East. Un article nécrologique à la Jamaica National Library indique qu'il est décédé le 8 janvier 1921 à l'âge de 48 ans.

Kingston, Jamaïque

MORRIS, Stephen Bratton – Soldat – Numéro matricule 2356653 – Décédé le 17 avril 1920. Né en 1898 à Toronto, il s'est enrôlé dans l'Armée canadienne en avril 1918. Avant de joindre les rangs de l'Armée, il résidait au 320, rue Hastings, à Detroit, MI. Son plus proche parent était sa mère, Mary Morris, qui habitait au 119, rue Clark, à St. Auburn, NY. Il était de confession méthodiste. Il a servi outre-mer au sein du 2e Bataillon de construction du Corps forestier canadien. Il a été libéré le 18 septembre 1919. Il est décédé de la tuberculose au Freeport Sanatorium, à Kitchener, en Ontario. Au moment du décès, sa mère résidait au 198 ou 120, rue Kelly à Rochester, NY. Son certificat de décès mentionne qu'il est inhumé au cimetière de Scottsville, à Scottsville (près de Rochester), NY (É.‑U.).

Rochester, NY

OUELLETTE, Joseph O. – Soldat – Numéro matricule 411318 – Décédé le 19 août 1916. Né en 1876 à St. Leboine, au Québec, il s'est enrôlé dans l'Armée canadienne le 22 octobre 1914. Son plus proche parent était son épouse, qui résidait au 551, rue Bridge à Holyoke, dans le Massachusetts. Il était de confession catholique. Il a servi au sein du 22e Bataillon. Il a été libéré en avril 1919. Il est décédé à l'Asile de Beauport, à Québec.

Holyoke, MA

OU

Québec/Beauport (Qc)

ROBINSON, Thomas – Soldat – Numéro matricule 81750 – Décédé le 11 avril 1919. Né en 1894 en Irlande. Sa mère, Mme Jane Robinson, était son plus proche parent. Elle résidait sur la rue Montague, dans le comté de Tandragee, à Armagh, en Irlande. Il était de confession catholique. Il a servi dans les rangs des 32e, 10e et 210e Bataillons. Il a été libéré à Winnipeg pour inaptitude physique. Il est parvenu à s'enrôler une seconde fois, mais fut libéré une fois de plus. Il est décédé de la tuberculose au sanatorium de Fort Qu'Appelle (Sask.). Les dossiers de la Saskatchewan Division of Tuberculosis de l'Université de la Saskatchewan confirment que son décès remonte au 4 avril 1919. On croit qu'il serait inhumé au cimetière de Lakeview à Fort Qu'Appelle, mais il n'y a aucune mention à ce sujet dans les dossiers du cimetière.

Cimetière Lakeview, Fort Qu'Appelle (Sask.)

ROSMUS, Andrew – Soldat – Numéro matricule 2379634 – Décédé le 28 décembre 1918. Né en 1889 en Autriche. Il était célibataire et de confession catholique. Son plus proche parent était son père Joseph qui vivait à Beausejour, au Manitoba. Lorsqu'il est décédé, il servait au sein du Bataillon de dépôt du Régiment du Manitoba. Il a succombé à l'influenza à l'hôpital de Saint-Boniface, au Manitoba. Ses parents sont inhumés au cimetière catholique de St. Mary's à Beauséjour.

Beauséjour (Man.)

OU

Saint-Boniface (Man.)

WALKER, George Harvey – Sapeur – Numéro matricule 2013589 – Décédé le 2 octobre 1918. Né en 1883 à Cheshire, en Angleterre. Avant de s'enrôler dans l'Armée canadienne, il habitait au 605 Florence Court W, Washington, DC. Son plus proche parent était son épouse, Grace G. WALKER, qui vivait à la même adresse. Il s'est enrôlé dans l'Armée canadienne le 1er juillet 1918 à New York. Il était de confession unitarienne. Il a servi au sein du Génie royal canadien. Il a succombé à une pneumonie au Royal Victoria Hospital, à Montréal, au Québec.

Washington, DC

OU

Montréal (Qc) (mais pas à Notre-Dame-des-Neiges ou au Mont-Royal)

WALKER, John Conway – Bombardier – Numéro matricule 1258063 – Décédé le 13 juillet 1918. Né à Farrans Point, au Québec. Avant de s'enrôler, il demeurait au 165, rue Pleasant, à Halifax. Son plus proche parent était son père, le capitaine John WALKER, qui habitait au 165, rue Barrington, à Halifax. Il était de confession catholique. Il a servi dans les rangs de la 10e ou 12e Batterie de siège de l'Artillerie canadienne de garnison. Il est décédé au sanatorium de Kentville, en Nouvelle-Écosse.

Halifax (N.-É.)

OU

Kentville (N.-É.)

OU

Pembroke (Ont.)

Travaux structurels

De concert avec son programme cyclique d'inspection et d'entretien, l'Agence canadienne entreprendra ou continuera des projets structurels au sein des cimetières suivants et aux mémoriaux suivants durant l'année financière de 2016-2017 :

Cimetière Beechmount d'Edmonton (AB)

Cimetière Burnsland de Calgary (AB)

Cimetière Union de Calgary (AB)

Cimetière de North Battleford (SK)

Cimetière de Moose Jaw (SK)

Cimetière Brookside de Winnipeg (MB)

Cimetière Lakeview de Sarnia (ON)

Cimetière de St.Thomas (ON)

Cimetière Mount Pleasant de London (ON)

Cimetières Mount View et Preston de Cambridge (ON)

Cimetière Woodlawn de Guelph (ON)

Cimetière Mount Pleasant de Toronto (ON)

Cimetière Mount Royal de Montréal (QC)

Cimetière Joint Services de Goose Bay (T-N et Labrador)

Mémorial de Victoria, Cimetière de Ross Bay de Victoria (C-B)

Croix du Sacrifice du Cimetière d'Edmonton (AB)

Croix du Sacrifice du Cimetière Beechmount d'Edmonton (AB)

Croix du Sacrifice du Cimetière de Burnsland de Calgary (AB)

Croix du Sacrifice du Cimetière d'Union de Calgary (AB)

Mémorial d'Ottawa (Forces aériennes du Commonwealth) (ON)

Croix du Sacrifice du Cimetière Fernhill de Saint John (nouvelle construction) (N-B)

Mémorial d'Halifax (Parc Point Pleasant) (N-É)

D'autres cimetières et mémoriaux seront ciblés durant les prochaines années. Veuillez lire nos sections horticoles et structurelles afin de vous renseigner davantage concernant nos responsabilités et nos projets actuels et ceux qui sont terminés.

Le Programme Adoptons-Une-Pierre-Tombale

Le Programme Adoptons-Une-Pierre-Tombale fut créé afin d'assister l'Agence canadienne et de commémorer les morts du Commonwealth des deux guerres mondiales en Amérique du Nord. Les individus ou les groupes communautaires, tels que les Scouts, les Guides ou les Cadets, sont encouragés de planter des fleurs devant les sépultures du Commonwealth ou d'organiser des cérémonies du Jour du Souvenir selon l'autorisation du cimetière. Veuillez communiquer avec l'Agence canadienne afin de vous renseigner davantage concernant ce programme.

Actualités et événements de la Commission

La section des actualités et des événements du site Internet principal de la Commission (www.cwgc.org) vous renseignera concernant l'actualité, les événements, les communiqués de presse ainsi que les travaux et cérémonies qui pourront affecter votre visite aux cimetières et mémoriaux de la Commission à travers le monde.

Chroniques de l'Agence canadienne

Cette section vous renseignera par rapport aux événements antérieurs de l'Agence canadienne.

Modifier : 2017-12-10
Droit d'auteur © 2007 Commission des sépultures de guerre du Commonwealth (Canada)